Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Vie,

 

Vie,

 

 Voir fuir sur l'horizon

Comme un dernier chagrin

Le bonheur des saisons

Que l'on cherche en vain

 

Des regrets lancinants

Qui brûlent  les matins,

Poursuivre lentement

Son pénible chemin

 

Souvent le cœur en noir

Détruit, presque défunt

Vers la quiétude  du soir

 Promis aux pèlerins

 

Souffrir, souffrir du mal être

Sombrer au fond du puits

Dans cette atmosphère

Que l'on appelle la vie.

 

 



12/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi