Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Triste chien


 

images2XGU681F.jpg

Décroché de sa chaîne

Par son maître malade,

Accroché au vieux chêne

Fin de la promenade,

 Prisonnier de la corde

Attaché à sa vie

A force de la mordre

Le toutou s'est enfuit,

 Au bord de l'ennui

Avec toute sa tristesse

Il cherche son ami

En reniflant ses gestes,

 Ses sanglots sous la lune

Ont effacés les traces

Il se perd dans la brume

Avec son cœur de glace,

 Il songe à ces années

Passées auprès de lui

Devant la cheminée

Ou tout près de son lit,

 Essoufflé sous les heures

Au bord de l'agonie

Les yeux remplis de peur

Il pense encore à lui,

 Sous l'aube qui vient de naître

C'est son dernier combat

Aucune trace du maître

Aux portes du trépas,

 Sur cette scène si vaine

Il se laissera mourir

Inondé de sa peine

Il ne veut plus souffrir,

 Avant de s'endormir

Pour son ultime voyage

Son petit cœur soupire

Comme un dernier hommage,

 Pour celui qui un jour

Quand il était petit

Lui promettait l'amour

Jusqu'au bout de sa vie,

 Sous la lune qui s’élance

Pour libérer son âme

Il sombre dans l'absence

De son maître, si infâme.

 

 



13/03/2014
0 Poster un commentaire