Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Si tu savais mon père,

Si tu savais mon père,

 

Les années on passées

Et moi j’ai bien grandit

Je n’ai pas oublié

Même si tu m’as trahi,

 

Voilà plus de trente ans

Que ta porte s’est fermée

Sur mon visage d’enfant

En  perles de rosées,

 

Derrière mon  masque blanc

Je cache ma tristesse

Au regard de Maman

Qui me crois dans la liesse,

 

Je n’oserais avouer

Ton amour sur mon cœur

Qui restera gravé

Comme une grande douleur,

 

Tu m’as abandonné

Comme une poupée d’chiffon

Pour aller retrouver

Tes potes et ton litron,

 

J’te laisse dans ton ivresse

Sur ce chemin de ronce

Avec toutes tes promesses

Qui n’étaient que mensonge,

 

Je t’aime je te déteste

À cause de ta faiblesse

J’t’écrirais plus d’tristesse

J’ai perdu ton adresse.

 

 



02/01/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi