Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Peine,

Peine,

 

Mon cri t’appelle dans la nuit

Et ma douleur te supplie,

Je sais que ça m’est interdit

Puisque notre amour est fini,

 

Mais je revois encore nos nuits

Qui nous menaient au paradis

Jusqu’aux portes de l’interdit

Ou nos deux âmes étaient unies,

 

 Mon destin même m’a trahi

En te conduisant vers la vie

D’un autre monde qui a détruit

L’alliance qui nous avait unies,

 

Est-ce ma faute ou bien l’ennui

Qui ta éloigné de mes nuits,

Des regrets hantent mon esprit

Pourtant ma route se poursuit

 

Avec un brin de nostalgie

Des souvenirs un peu jaunis

Que je garderais pour la vie

Tout près d’une rose fleurie.

 

 

 



25/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi