Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Pantin, (SDF)

 

 

Pantin,

 

 

Assis sur le trottoir

Glacé comme l’hiver

Un pantin tout en noir

Au bord de la misère,

 

Pour seule amie de vie

Sa guitare et son chien

Qui réchauffent ses nuits

Et son triste destin,

 

Il chante sa souffrance

Espérant une pièce

Pour un morceau d’pitance

Ou un bouquet de liesse,

 

Les passants sans pitié

Le traitent de flémard

Sans voir le désespoir

Au fond de son regard,

 

Ils ignorent son âme

Derrière ses grands yeux gris

Sans savoir quel drame

L'a conduit  jusqu'ici,

 

Si vous passez par là

Donnez-lui un sourire

Il vous donnera le la

Juste pour le plaisir

 

Et si vous le pouvez

Partagez votre pain

Sans y être obligé

Simplement par instinct.

 

 

 

 

 



09/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi