Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Eta d’âme,( Amour)

 

 

Eta d’âme,

 

 

Sur le piano blanc c’est  la fin de l’histoire

J’en perds la mémoire, devant le répertoire,

Ce soir, mélancolique désespoir

Mes yeux coulent l’encre noire.

 

J’ai le visage de pierrot

Et le cœur d’un petit moineau

Tombé du nid de son bouleau

Une offrande  pour le corbeau,

 

Dans la douleur d’une mélodie

J’ai peur du froid et de la nuit

Et des fantômes et des zombies

Je ne sais plus pour qui je vis,

 

Depuis que les feux de l’amour

N’embrasent  plus mes nuits mes jours,

La note Si revient toujours

Sur le piano de nos amours,

 

Car c’est un si c’est bien connu

Que l’amour tue à coup d’massue

En détruisant  pour l’inconnu

Le cœur meurtri de son élu,

 

Ces beaux parleurs accroche-cœur

Qui changent d’amour comme de couleur

A cause d’un sourire enjôleur

Et qui vous laissent dans la douleur,

 

Sans vouloir  souhaiter les sanglots

Puisque l’amour n’fait pas d’cadeau

Un jour peux être ils seront solo

Devant le piano et  leurs maux.

 

 

 

 

 



15/04/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi