Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Lili ( Prostituée )

 

 

 

Lili,

 

 

 

 

Elle a à peine vingt ans Lili

Venue d’un pays étranger Lili

Elle a le visage d’une poupée

Le sourire un peu fatigué

Et le regard ensoleillé,

 

Elle met du rouge sur ses lèvres Lili

Une robe bleue comme ses yeux Lili

Elle  tapine chaque soir

Pour une petite poignée de dollars

Sous la lueur du d'espoir,

 

Elle va accoster les clients Lili

Dans cette ville un peu paumée Lili

Elle se promène sans un papier

Tous confisqués dans le dossier

D’un  proxénète sans pitié.

 

Elle n’a ni famille ni ami Lili

Elle pleure la nuit dans son taudis Lili

Elle roule des joints pour s'extasiée

Quand la douleur est trop bleutée

Et ferme les yeux pour s'évadée,

 

Elle ne sait plus pour qui elle vit Lili

Dans sa souffrance quotidienne Lili

Elle écrit une lettre à sa mère

Avec tous ses regrets amers

Qui l’ont conduite dans cette galère,

 

Elle espère revoir ses parents Lili

Mais elle n’a pas assez d’argent Lili

Et dans ce monde ou elle s’endort

Elle est allée chercher la mort.

 

Avait-elle raison ou bien tort ?

 

 

 

 

 

 

 

 



23/05/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi