Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Lettre d'amour

 

 

Lettres d'amour, 

 

Dans ce monde qui nous entoure, cette jungle féroce ou l’adultère et le fléau sur cette terre, pourras-tu me faire confiance, au milieu des loups qui nous encerclent, pour nous voler la chaire de l’amour nouveau. Peux-tu me faire un signe, pour me guider vers toi, sauver notre bonheur à l’ombre d’autres leurres, qui guettent au coin des bois cette seconde ou tout s’écroule. Pour mieux nous dévorer d’un seul geste, pour détruire ce bonheur fou que nous avons gagné. Du coté de le rive ou nous aurions cru mourir, dans les ténèbres de la douleur de nous avoir abandonné. Sans nous laisser l’espoir d’un autre rêve pour souvenir. Et puis, un soir par miracle l’amour nous a frappés, d’un seul coup d’aile pour mieux nous arracher à ce destin, que d’autre avait semés, pour nous abandonner après de longue promesses, dissoutes en pluie d’été.

Mon amour, moi je te promets un présent sincère, basé sur la confiance, l’honnêteté. Viens avec  moi dans sur la prairie du cœur, regarde comme il est beau notre amour fleurissant. Laissons les loups de l’autre côté du rivage. Ce soir je te le jure, mon amour ton amour survivra plus longtemps, puisque je t’offre mon cœur,  jusqu’à ce que tu n’en lasse. Garde de moi pour encore cent ans.

 

A toi toujours.

 

 ___________________________________________________________________

 

 

Il y a des jours et puis des nuits, où je me noie de solitude, dans le tumulte de la vie.  Je me suis perdu de l’autre côté des soirs, dans le froid des brouillards à t’imaginer sans te connaître pourtant. Je t’ais rêvée, comme on rêve d’une fée, aux pouvoir magique, pour saluer la nuit de mille éclats de vies. Et puis un soir comme par miracle, tu m’es apparue comme un mirage, venu de  nulle part pour réveiller mon cœur. Une  lueur d’amour et d’espoir à nouveau c’est soulevée, pour me tenir la main, à la rencontre de toi. Sous tes habits d’hier, tu as laissé le passé pour m’offrir un présent à la découverte d’un nous, empli de bonheur et d’amour. Bien sûr il était doux, et si triste à la fois, ton sourire, ton regard que je n’oublierais pas, dans ce froid de Janvier ou tu es venu me sauver. Ma douce, l’amour venait de nous frapper, comment te remercier de ce cadeau, auxquels je ne croyais plus. Qu’il est bon de me savoir aimer, reste moi celle qui m’a sauvée des ténèbres, un été de glace ou je m’étais plongée, pour mourir en silence, à l’ombre d’un amour qui n’a pas su tenir le cap. Dit moi mon belle oiseau, que tes plumes sont dorés à l’or de nos bras, pour mieux nous encercler. Jusqu’à l’aube de cent ans, à nous aimer vraiment d’un amour grand. Dit moi que oui, dit moi toujours, j’ai besoin de ta vie, pour sourie à demain.

 

Je t’aime tout simplement.

 

 __________________________________

 

 

Je t’aime plus que tout, tu me manque déjà tellement, que j’ai mal de te savoir loin de moi. Reviens vite près de mon cœur, puisque  je suis posée sur le tien, laissons le bonheur s’élargir de beauté immaculée. J’ai brulée mes ailles sous des étés trop chaud, et cassée mes rêves sous des hivers très froid. Il ne me reste que le présent et je t’en fais cadeau, pour nous construire un avenir. Laissons le passé de côté pour nous aimer, tu es celle, j’en suis sur qui me rendra tout ce que le destin n’a pas voulu que je vive. Fais que notre amour survive, à tous les vents d’orages. Aimez-moi comme j’aimerais être aimée. Je te fais la promesse de n’appartenir qu’à toi, pour la vie d’ici, et qui sais peux être d’après aussi.

 

Tendre baisers.

 

 

 

 

 

 



24/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi