Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Le jour d’avant,




Le jour d’avant,



J’ai rêvé, un autre monde,

Où l’humanité était unie

Tous entrainés dans une ronde,

Sur la terre où fleurissait la vie.

 

Nous étions d’ici ou d’ailleurs

Dans une harmonie spirituelle

Sans différence de couleur

Et de croyance individuelle.

 

Nous nous aimions jusqu’à l’extrême

On partageait même notre pain

Entourés de tout c’qu’on aime

Tous unis par le même destin,

 

Qui nous guidait d’une seule main

Celle de l’être de lumière

Qui regardait bien incertain

L’évolution de notre terre,

 

En brandissant haut l’oriflamme

Imprimée d’une douce colombe,

Pour la paix de toutes les âmes

Et l’amour d’un nouveau monde.

 

Soudain sorti de mon sommeil

 Le bruit cinglant d’une sirène

Venait percer l’fond d’mes oreilles

J’assistais là, à une scène.

 

Sous mon regard noir horrifié

Des uniformes contre bourreaux

Et des visages un peu paumés

Devant des corps sur le carreau.

 

Est-ce le prix à payer ! Pour que demain,

Mon rêve devienne, une douce réalité.

Un scenario bien incertain,

Qui n’est pas près de nous arriver.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



18/01/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi