Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

La veuve

 

La veuve

 

 

 

 

Elle était là, presque souriante

Dans sa robe de soie, rayonnante,

Ses larmes se laissaient voir

Sous sa voilette noire,

 

Jouait-elle la comédie

Ou avait-elle l’âme meurtrie,

Son compagnon venait d’être inhumé

Elle aurait pu sur la pierre regrettée,

 

 Mais son âme n'était pas en tristesse

Elle affichait plutôt une douce liesse,

Car demain à l'aube éclose

Elle n'aura plus d'ecchymose.

 

 Elle était là, elle regardait vers le ciel,

A quoi pouvait-elle bien penser?

A son compagnon, à sa brutalité

Qui s'en était allée avec lui pour l’éternité.

 

 Elle était là, dans sa robe rayonnante

Les yeux rougis mais survivante

D'un passé à la peau bleutée,

Qu'elle allait aujourd’hui festoyer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi