Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Hier,

Hier,

 

Il y a des souvenirs

Des douleurs du passé

Qui sortent de l’empire

De notre cœur blessé.

 

Une odeur, un parfum

Qui ravivent tous nos sens

Dans le coin du jardin

De notre tendre enfance,

On n’oublie jamais rien

Et on poursuit sa vie

Avec ces rêves anciens

Accrochés à nos nuits,

 

A l’aube qui respire

La senteur des ambrins

On s’habille d’un sourire
Pour masquer son chagrin

 

On dépose nos armes

En laissant derrière soi

Nos regrets et nos larmes

Sur un mouchoir de soie.

 

 

 

 



25/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi