Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Délivrance,

Délivrance,

 

Dans un coin d’mon jardin, j’vais enterré mon cœur

Avec tous ses secrets, ses larmes, ses douleurs

Sans fleure n’y couronne juste une petite lueur,

Un cierge, pour me guider près du seigneur.

 

 

Et puis je partirais au pays de Toscane

Vivre mes derniers jours agrippés à ma canne,

Sur la rive du grand lac redécouvrir  Sézanne

Le bleu de ses montagnes, la pyramide de cranes,

 

Dans le bruit du silence des brumes adriatique

Je livrerais mon âme à l’ombre sarcastique

Et laisserais mon corps cette vieille relique

Dans ce décor magique et fantasmagorique,

 

Du haut de l’au-delà je rêverais ma vie

Accrochée à la barre du violier de Daly

Le papillon bateau que je trouve si jolis

Me conduira alors, jusqu’au bout de la nuit.

 

 



29/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi