Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Cauchemar, ( viol )

 

 

 

Cauchemar,

 

 

Si j'avais su ma dernière nuit

Je n'aurais pas été marcher

Dans les rues sombres de la vie

Où tu étais au coin blotti,

 

Si j'avais su ma destinée

J'aurais essayé de combattre

Avec un glaive bien aiguisé

J'aurais même pu très bien t’abattre,

 

Si j'avais su ma vie ruinée

J'aurais déposé une plainte

Pour que tu sois le prisonnier

Des murs sombres des complaintes,

 

Si j'avais su que le hasard

Ne t'aurait pas changé de trottoir

J'aurais couru les  yeux agars

Cacher mon âme sous un comptoir,

 

Si j'avais su que ta sale trogne

Me réveillerait en plein cauchemar

Dans la ruelle là où l'on  viole

Je t'aurais traité de bâtard,

 

Si j'avais su, il est trop tard

Mon corps nu sur le trottoir,

Si j'avais su sur le brancard

Ma vie étendue sous moire,

 

Si seulement j'avais su!

J'aurais pu vivre encore

Si seulement j'avais su!

Je t'aurais mis à mort.

 

 

 

 

 

 

 

 



17/04/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi