Poète Marieka-p

Poète Marieka-p

Brume (mort)

 

 

Brume

 

 

 

 

 

Quand demain viendra le jour de mon départ

Vers les brumes lointaines inconnues des regards

Quand j’offrirai aux cieux mon tout dernier sourire

Juste avant le voyage,  juste avant de mourir,

 

Quand le piano jouera la dernière romance

Mon âme s’élèvera au rythme de la cadence

Au-dessus des montagnes des monts et des vallées

Telle une colombe au-dessus d’un monde dévasté

 

Quand je marcherais sur les dunes fragiles

Quand mes souvenirs deviendront stériles

Voyageur solitaire d’un ultime voyage

Le paysage serrât il doux ou gorgé d’orage ?

 

Quand viendra le temps de plier bagage

Quand l’existence dévoilera son dernier message

Alors, Vers les brumes lointaines d’où l’on revient un jour

J’irais, libérer de ma chair rejoindre l’univers de l’amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



21/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi